2014, Norvège

Les six semaines à Inari m'avaient lancée sur la route, j'avais économisé assez d'argent pour être libre ; je suis repartie sans date de retour.

La seule chose de prévue était un volontariat de cinq semaines sur une île des Vesterålen, en Norvège. C'est devenu, après ça, une course vers le nord. Plus haut que tous les endroits où j'avais déjà été, au delà de ce que j'aurais pu espérer. J'ai attendu l'envie pour mettre une fin au voyage, l'hiver a cédé la place au printemps, mes pieds se sont fatigués, et au bout de trois mois et demi j'ai fini par rentrer.

  


Voilà toute l'histoire : 

20 janvier :
(Une vidéo et des explications.)

24 janvier :
(Du mouvement, des inquiétudes, et une fin heureuse.)

26 janvier :
(Les premiers pas sur l'île.)

29 janvier :
(L'histoire d'un incendie ravageur.)

2 février :
(Le vert des aurores boréales.)

11 février :
(Pourquoi j'ai dû quitter l'île au milieu du volontariat.)

13 février :
(L'incident est oublié.)

19 février :
(La sérénité d'un quotidien apprivoisé.)

21 février :
(Encore, des aurores boréales.)

8 mars :
(Un genre de bilan, un entre-deux, un aperçu de la suite du voyage.)

10 mars :
(Une histoire de tempête.)

17 mars :
(Comment je suis arrivée à 1300km du pôle nord.)

20 mars :
(Et une sortie en motoneige.)

21 mars :
(Ce que ça fait d'être dans le village le plus au nord du monde.)

26 mars :
(Comment poursuivre le voyage...)

31 mars :
(Sur la route, le pouce tendu.)

2 avril :
(Des photos, surtout.)

7 avril :
(Comment je me suis retrouvée dans le village le plus au nord d'europe continentale...)

13 avril :
(La neige fond, les doutes arrivent.)

18 avril :
(Suspendre le temps.)

29 avril :
(Pourquoi il est finalement temps de rentrer.)

12 mai :
(Un trajet de 4000km jusqu'à la maison.)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire